L’incroyable secret des religieuses pour vivre plus longtemps

Cher(e) ami(e),

Le confinement de mars-avril a été une véritable épreuve pour tout le monde.

Mais au milieu de tout cela, il y a eu quelque chose de positif.

Ces quelques semaines ont été marquées par un élan de solidarité sans précédent.

Jamais l’humanité ne s’est sentie aussi unie, rassemblée dans un seul et même combat.

Chaque soir, des milliers de personnes étaient postées à leur fenêtre, applaudissant le personnel soignant.

Nous avions tous alors éprouvé envers ceux qui étaient « sur le front » un sentiment de gratitude sincère et profond.

Mais saviez-vous que ces quelques instants de reconnaissance nous ont certainement fait « gagner » des jours de vie supplémentaires ?

Oui, la gratitude est aussi une « thérapie » qui pourrait vous faire gagner 7 ans de vie supplémentaires, voire plus !!

C’est ce que révèle une surprenante étude scientifique : éprouver et cultiver la gratitude agirait sur la longévité1.

L’incroyable histoire des religieuses du Minnesota

Une étude pour le moins surprenante a montré que faire preuve de gratitude constituait un facteur de longévité1.

Des sémiologues ont analysé les lettres autobiographiques de religieuses vivant dans un couvent du Minnesota.

Ces femmes les avaient rédigées entre leurs 40 et 70 ans.

Et leurs analyses sont stupéfiantes !

Plus les religieuses recouraient à des termes liés à la gratitude, plus elles vivaient longtemps (7 ans de plus que les autres en moyenne) !

Plus incroyable encore, les dossiers médicaux des religieuses conservés sur la même période montrent que les plus enclines à la gratitude ont développé tout au long de leur vie beaucoup moins de maladies.D’autres travaux ont montré les effets directs de la gratitude sur le corps. Une étude rapporte que des participants à qui il était demandé d’exprimer leur gratitude durant 10 semaines notaient :

  • Une diminution de certains troubles physiques comme les maux de tête, les tensions musculaires, les éruptions cutanées, etc ;
  • Une réduction l’inflammation chez des personnes souffrant de maladies cardiaques ;
  • Une baisse de la tension artérielle ;
  • Une meilleure résistance de leur système immunitaire ;
  • Une plus grande tendance à faire du sport et à entretenir leur santé ;
  • Une diminution des douleurs chroniques chez les personnes qui en souffrent.

D’autres études récentesmontrent que la pratique de la gratitude réduit de 23% la production de cortisol, l’hormone du stress.

En parallèle, on augmente son taux d’ocytocine, l’hormone du bien-être, et d’un anticorps indispensable en ce moment : l’immunoglobuline A…

…en première ligne dans la défense contre les virus !

Pour finir, et c’est un point essentiel, quand on se montre reconnaissant, on dort mieux.3

Les personnes ayant tenu un journal de gratitude témoignent d’une augmentation de la durée de leur sommeil et d’une amélioration de sa qualité.

Cette méthode a aussi fait ses preuves sur le plan psychologique, car « Dire merci, c’est sécréter de la dopamine, l’hormone du plaisir qui fait beaucoup de bien »4.

La gratitude renforce le bien-être mental et combat la dépression

La psychologie positive considère que la gratitude est « le trait par excellence » des gens heureux5.

A tel point d’ailleurs que des chercheurs se sont demandé s’il y’avait une vraie distinction entre le sentiment de gratitude et le sentiment de bonheur lui-même !6

Éprouver et manifester de la gratitude contribuerait en effet au bien-être mental7.

Ainsi, les personnes reconnaissantes ressentiraient plus d’émotions positives que les autres et seraient davantage satisfaites de leur vie8.

Mieux encore, les personnes reconnaissantes seraient moins sujettes à l’anxiété et même… à la dépression9 !

Pour profiter pleinement de tous ces bienfaits de la gratitude, il existe une technique qui permet d’inscrire la gratitude dans son quotidien.

Le journal de gratitude : la technique imparable pour prendre sa santé en main

Cette méthode consiste à noter – chaque semaine – dans un journal les personnes, les entités ou les instants envers lesquels nous éprouvons de la reconnaissance.

Qui/Quoi vous a fait du bien durant ce laps de temps ?

Cela peut paraître très simple. Et pourtant, c’est une technique qui a largement fait ses preuves10!

Voici 4 conseils pour la mettre en place et en tirer rapidement les bienfaits :

  1. Optez pour un format qui vous convient: peu importe que vous écriviez à la main, sur un ordinateur, que vous recouriez ou non à des images… Le plus important, c’est de retranscrire cette émotion ;
  2. Faites preuve d’assiduité: pour que de nouvelles habitudes s’inscrivent dans la durée et montrent de vrais résultats, il est essentiel de faire preuve de discipline dans la pratique. Pour le journal de gratitude, un jour par semaine suffit pour commencer. Vous ajusterez ensuite en fonction de votre ressenti ;
  3. Pas d’excès ! une étude a montré que les personnes qui avaient écrit dans leur journal de gratitude une fois par semaine ont vu leur humeur s’améliorer, alors que celles qui l’avaient fait 3 fois par semaine n’avait rien remarqué de similaire11;
  4. Écoutez-vous: cette technique doit avant tout constituer pour vous un moment de paix et de plaisir. Il ne faut surtout pas l’aborder comme un exercice ou une contrainte. Écrivez ce qui vous vient à l’esprit, ce que vous ressentez, sans vous soucier de la forme, de la correction de la langue ou de la logique de ce que vous exprimez.

La vie n’est pas un long fleuve tranquille.

Il arrive que nous vivions des déceptions, des douleurs, voire des traumatismes.

Gardez bien à l’esprit que le but de la démarche n’est pas de nier vos émotions négatives (tristesse, colère, anxiété), mais de les transformer pour améliorer durablement votre santé.

Essayez au plus vite cette technique…Vous ne verrez plus jamais les choses de la même manière !

Prenez soin de vous,

Antoine Harben

Sources: 

4 commentaires au sujet de « L’incroyable secret des religieuses pour vivre plus longtemps »

  1. Francis MARQUETTE says:

    Antoine, bonjour.
    Superbe texte !
    Je peux certifier que cela fonctionne vraiment et le constate tous les jours.
    Je pratique des soins à distance via les chakras avec un émetteur d’ondes de forme et une méthode que j’ai mis au point.
    Les résultats sont surprenants et les demandes affluent. Il faut dire que je pratique ces soins gracieusement, de façon désintéressée et altruiste. « Le bonheur des autres fait mon bonheur » telle est ma devise.
    Au plaisir de vous lire de nouveau.
    Bien à Vous.
    Francis

  2. Bernard RAI says:

    Bonjour
    Je pratique la gratitude le plus souvent possible, ma technique marche pour moi, je ne sais pas pour les autres.
    A chaque inspire je remercie , car l’air m’apporte la vie (rien que ça ) et à l’expire je déclare mon AMOUR à l’Univers.
    Bien sur il est bien de pratiquer encore et encore jusqu’à ce qu’il se passe quelque chose que vous découvrirez vous meme ….ça peut prendre du temps meme si vous vous retrouvez dans le moment présent lorsque vous respirez en conscience.

  3. Anonyme says:

    Merci beaucoup pour vos lettres comportant de si bons conseils d’une manière désintéressée. c’est très rafraichissant!

  4. En effet cela ressemble à exploiter les bienfaits du subconscient Comme lui parler, le remercier ( votre subconscient). Celui-ci est une entité à part entière. Il est notre double mais tout est positif chez lui. Demandez – lui du bienfait, il vous le rendra. Il faut être sincère.
    Un livre a été édité il y a quelques années par le pasteur Murphy docteur en psychologie « les pouvoirs du subconscient »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.