Inde : le Ministère valide cet étonnant protocole anti-Covid (révélé ici)

Chère lectrice, cher lecteur,

Le 24 novembre 2020, notre président Emmanuel Macron avait proclamé haut et fort : « Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire. »

Discours du 24 novembre

Beaucoup se sont sentis soulagés. D’autres (comme moi) s’attendaient au pire, sachant pertinemment que ce n’était qu’une question de temps.

Et c’est exactement ce qu’il s’est passé : depuis le 21 juillet 2021, vous devez désormais montrer patte blanche pour entrer dans un café, un restaurant… ou un centre commercial !

C’est du jamais vu en France !

Évidemment, rien d’obligatoire stricto sensu. Mais votre vie devient tout simplement invivable si vous ne cédez pas au…

« Vaccin » : notre gouvernement a ce seul mot à la bouche

Comme si la piqûre était la seule issue ! Vous allez voir, c’est loin d’être le cas.

« Mais Antoine, comment éradiquer le virus si on ne vaccine pas ? »

Figurez-vous qu’en Inde, les habitants ont la chance d’avoir au gouvernement une assemblée unique : AYUSH, le ministère des médecines traditionnelles.

Clairement, on n’a pas le même privilège en Occident.

C’est une des raisons pour lesquelles j’admire ce pays qui, depuis des millénaires, n’a cessé de faire valoir sa médecine ancestrale : l’AYURVÉDA.

Croyez-moi, cette Médecine indienne vaut tout l’or du monde.

Alors je vois déjà venir les détracteurs de la santé naturelle me dire « N’importe quoi, regardez en Inde, plus de 420 00 victimes alors qu’en France nous sommes à 112 000 ! »

Mettons les choses au clair tout de suite :

  • L’Inde, avec une population de 1,4 milliard d’habitants, compte un taux de décès de 0,28 pour 1000 habitants contre 1,7 pour la France ;
  • L’Inde a une densité de population 115 fois plus élevée qu’en France (420 habitants par m2 contre 3,6 !). La population est plus concentrée, le virus a davantage circulé mais… le nombre de victimes pour 1000 habitants est inférieur.

C’est un véritable exploit pour un pays où les infrastructures sanitaires sont très peu développées !

Et quand bien même l’Inde aurait sous-estimé son nombre de cas, la réalité est qu’elle s’en sort aussi bien, voire beaucoup mieux, que la France avec son système de santé super-développé.

Et la médecine ayurvédique ne serait pas étrangère à cet exploit.

Les recommandations du Ministère AYUSH fonctionnent !

Un protocole de Médecine ayurvédique contre la Covid-19 est maintenant largement répandu en Inde.

Je vais vous le présenter dans cette lettre, dans moins de 2 minutes.

Mais avant cela, laissez-moi vous expliquer pourquoi ce protocole indien vous sera utile tant en préventionen cas de symptômes légers (si urgence, c’est l’hôpital bien sûr !) ou après une vaccination.

  1. Rappelez-vous qu’un vaccin n’est rien d’autre qu’un pathogène « atténué » qu’on vous a injecté.
  2. Les remèdes que je m’apprête à vous dévoiler dans 2 minutes ne sont pas des « médicaments ». NON. Ils font bien mieux : ce sont des antidotes qui apprennent à votre corps à se défendre lui-même contre l’intrus inoculé.
  3. Ces remèdes pourront ainsi renforcer votre immunité face au virus (ou au vaccin si vous êtes vacciné). CQFD.

Vraiment, je n’ai rien à vous vendre. Ce protocole est 100 % gratuit et consultable sur le site du Ministère indien1.

De mon humble point de vue, même les « plus grands » commencent à se rendre compte de l’efficacité du protocole ayurvédique…

… si bien qu’en septembre 2020, l’OMS s’est engagée à démontrer l’efficacité de ce protocole par de nombreux tests en laboratoire2.

Quant à moi, je n’ai fait que le traduire en français pour vous faciliter la tâche.

Le protocole AYUSH en 8 points (très simples)

Dans ce protocole a été établie une liste de plantes ayurvédiques scientifiquement reconnues3 pour leurs propriétés immunostimulantes face au SARS-CoV-2.

Pour commencer, intégrez dès maintenant ces 3 préparations ayurvédiques (recommandées par le Ministère) :

  • Faites une infusion d’un mélange des plantes suivantes : gingembre, coriandre, tulsi (basilic sacré), cumin et cannelle. Buvez ce breuvage autant que vous en ressentez le besoin.
  • Pour se prémunir des maladies, les Indiens préparent un « golden milk » (un lait d’or). Pour cela, mélangez ½ cuillère à café de poudre de curcuma à 150 ml de lait. Mettez la préparation 5 minutes à petit feu et buvez bien chaud.
  • Il y a un fruit « magique » qu’on appelle amla (ou amalaki en Inde) et qui ressemble à une groseille verte. La Médecine ayurvédique recommande d’en manger 1 par jour (vous en trouverez dans les épiceries asiatiques, sinon vous pouvez prendre 2 g de poudre d’amla, que vous trouverez facilement en boutique biologique ou sur Internet).

Mais ce n’est pas tout.

Voici les 3 plantes indiennes qui vont booster votre immunité de façon spectaculaire :

Ashwagandhaguduchi : posologie, durée de traitement… je vous donne tout !

Attention : Si vous êtes atteint d’une pathologie, renseignez-vous bien sur les contre-indications des plantes citées (on n’est jamais à l’abri de rien !).

Prenez de l’ashwagandha4et du guduchi : pour chaque plante, 500 mg d’extrait ou 1 à 3 g de poudre, 2 fois par jour pendant 15 jours.

Vous pouvez également prendre un mélange de miel et de plantes ayurvédiques qu’on appelle chyawanaprasha en Inde (10 g dans de l’eau tiède, le matin).

Enfin, le Ministère a mis au point une formulation ayurvédique nommée AYUSH64 et recommande d’en prendre 500 mg, 2 fois par jour pendant 15 jours.

Son efficacité antivirale et immunostimulante a été prouvée scientifiquement. Sur les 36 principes actifs, 35 ont montré une haute affinité pour le virus de la Covid5 !

Et si vous avez des symptômes typiques, voici 2 moyens simples pour décongestionner les voies respiratoires :

  • Appliquez de l’huile de sésame ou du ghee (beurre clarifié) dans les sinus, matin et soir6. Si vous avez de l’huile de coco, c’est encore mieux. Elle contient de l’acide laurique dont les propriétés antivirales et antibactériennes ont fait leurs preuves face à la Covid7.
  • Faites un bain de bouche (gandouch en Médecine indienne) avec 1 cuillère à soupe d’huile de sésame ou de coco (ne pas avaler). Gardez pendant 2-3 minutes, crachez et rincez avec de l’eau chaude. Faites-le 1 à 2 fois par jour.

Et enfin, si vous êtes un adepte de yoga, vous pouvez améliorer vos capacités pulmonaires et réduire votre stress avec les postures de mandukasana (la grenouille) et ustrasana (le chameau), ainsi que par la respiration alternée nadi shodhana8.

Comme vous le voyez, il existe des solutions naturelles et sans effets secondaires.

Maintenant, je n’ai pas d’autre choix que de vous inviter à les tester par vous-même.

Pour ma part, je continuerai à mettre ma pierre à l’édifice en vous parlant de ces médecines ancestrales comme l’Ayurvéda qui, selon moi, sont aussi les thérapies de demain.

Force et courage ! Tenez bon, et portez-vous bien.

Antoine Harben

PS : Et vous, que pensez-vous de la Médecine indienne ? Votre avis m’intéresse. Dites-moi si vous l’avez déjà essayée et si vous avez guéri grâce à l’Ayurvéda. Pour me laisser un commentaire, merci de vous rendre ci-dessous.

18 commentaires au sujet de « Inde : le Ministère valide cet étonnant protocole anti-Covid (révélé ici) »

  1. Carmona says:

    Je connais et j’aime cette médecine je suis allée consulté à la Ciotat un médecin indien qui pratique cette médecine rien qu’en regardant ma langue il savait tout de moi santé caractère roc…. Il m’a fait un soin des pieds à la tête aïe la coiffure en me massant avec de l’huile de sesane tiède un vrai régal. Avec la MTC , ce sont les vraies médecine. Mais à 75 ans je ´et suis jamais malade, car je pratique la prévention j’écoute mon corps..bien à vous.

  2. Jacqueline mougin says:

    Bonjour, je ne suis pas vaccinée (je reste prudente par rapport à mon état de santé, j’ai en effet déclare une polyarthrite à la vaccination contre l’hépatite) j’utilise régulièrement des plantes de la médecine ayurvédique(gingembre, tulsi, aschwagandha, curcuma etc.. Et régule ma maladie auto-immune avec une alimentation sans lait sans gluten. Je suis ravie de savoir que ces plantes contribuent à se protéger/lutter contre le Covid. Merci pour vos partages

  3. Jeanne derrien says:

    bonjour !je n ai jamais essayee la médecine indienne mais çà m intéresse et j aime apprendre

  4. De il says:

    Oui je suis absolument intéressée par tout vos messages. Les remedes avec les plantes sont tellement naturels il n’y a rien de mieux 😉👍

  5. De mil says:

    Oui je suis absolument intéressée par tout vos messages. Les remedes avec les plantes sont tellement naturels il n’y a rien de mieux 😉👍

  6. Matte says:

    Je connais et pratique la médecine ayurvedique au si que l acupuncture et la MTC que n’ai appris lors des mes années d expatriée à Huala Lumpur. J’utilise les tisanes ayurvedique pour les rhumes coup de froid douleurs dorsales plaies pour cicatrisation et beaucoup de différentes plantes mais surtout épices pour soulagè tous ces maux. Et aussi les remèdes en MTC. Tout ceci fonctionne très bien sans effets indésirables comme avec les médicaments qui soignent en masquant mais en provoquant beaucoup d’effets indésirables.
    J’adore tout ce qui se rapporte à la nature et soigner naturellement. Je suis tout vos articles tous plus intéressants les un que les autres et je cautionne ces médecines naturelles à 2000%.
    J’espère seulement que l’OMS validera ces thérapies au plus vite.
    Merci pour toutes vos informations et conseils très précieux.
    Bien cordialement
    Corinne Matte

  7. Anonyme says:

    Je pratique l’ayurveda et suis persuadée que ces recettes sont cueatives et préventives pour kl COVID. Regrettable que notre Gouvernement ne parle que duVACCIN. Au lieu d’informer sur la prévention comme en INDE.

  8. Christine says:

    J’utilise du curcuma, du gingembre

  9. Christine says:

    JE désire me soigner grâce à l’Ayurveda
    Merci

  10. Amina says:

    Bonjour

    Merci pour toutes ces informations, oh ! Combien précieuses

    Coicidence, j’ai commencé hier ashwgandha à raison de 5mg/j

    Bravo à vous 👏👏👏👏

  11. Sylvie Jutras says:

    bravo à vous. j’aurais confiance à cette médecine.

  12. Francine Zibi says:

    Je suis attentive à cette méthode c’est pourquoi je demande si elle peut rétrograder la maladie auto immune : syndrome antiphospholipide

  13. Josette Gruest says:

    Merci pour tous vos conseils à pratiquer en toute confiance. Le plus dėlicat est d’en trouver les ingrėdients. Bien à vous

  14. Yolande Garcia says:

    Bonjour, pour ma part j’ai une entière confiance en l’ayurveda. J’ai déjà fait 2 cures dans un centre ayurveda, et depuis de nombreuses années que je vais en Inde, je suis en lien avec un ami médecin à qui je demande conseil lors de problème de santé. Je n’ai pas de graves soucis mais j’achète mes petits traitements pour mon arthrose par exemple, en Inde. Merci pour vos informations, oui je suis choquée par cette atteinte à la liberté de gérer notre corps et je me sens moins seule lors de messages tel que le vôtre. Merci encore

  15. Denaux says:

    Oui j’ai soigné hypothyroïdie -hashimoto avec des plantes uniquement.

  16. Je vais souvent en Inde du Sud et j’ai été tentée par la médecine ayurvédique. Elle est essentiellement, pour les massages et autres cures, destinée aux occidentaux qui en raffolent sans vérification ! Les affiches géantes qui la vantent partout montrent des blancs soignés par des esclaves noirs ou par des charlatans qui savent le profit qu’ils peuvent obtenir de la naïveté des occidentaux demandeurs la médecine ayurvédique est une philosophie de vivre avec disciplines préventives et religiosité presque indispensable pour la compréhension et l’intégration subtile des remèdes et des comportements. Ce qui ne convient pas à un mental cérébral occidental formaté par l’idée de l’individualisme et de l’ego non mis au service d’une communauté. Adopter des recettes thérapeutiques comme on fait pour la cuisine ayurvédique sans remise en question de la psychologie de la personne concernée est un non-sens qui s’applique d’ailleurs tout autant aux TMC!

  17. Bonjour – Je suis thérapeute ayurvédique et me soigne depuis 10 ans avec l’Ayurveda. Ce qu’il faut comprendre d’un point de vue ayurvédique c’est que le covid-19 est dangereux lorsqu’il y a une inflammation chronique de faible intensité dans le corps c’est à dire, un excès de feu (pitta). Les recommendations dans votre article peuvent être utiles mais il y en a beaucoup d’autres excellentes pour réduire l’excès de feu présent dans une grande partie de la population occidentale de part le style de vie que nous avons. Le régime alimentaire est très important aussi. Personnellement je ne suis pas vacciné et je réduis le risque de covid grave en m’assurant de ne pas avoir d’inflammation de faible intensité à travers les remèdes traditionnels ayurvédiques qui fonctionnent très bien, les ayant testés maintes fois sur mes patients et moi même aussi. L’Ayurveda a déjà vécu plusieurs pandémies dans son histoire et sait comment faire en sorte que le corps ne soit pas attrayant pour les virus et bactéries. Je serais content d’échanger d’avantage avec vous si vous le souhaitez pour contribuer a que l’Ayurveda devienne le système médical de demain et nous aide a sortir de cette pandémie de manière naturelle.

  18. Inde Népal île Maurice depuis 15 ans je me suis souvent soignée avec cette médecine ainsi que la chinoise. Mon corps pleinn de fractures et mes organes  » m’ont dit  » merci.. Une philosophie d’esprit est à adopter pour un bon fonctionnement.. Merci pour vos conseils..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.