A lire d’urgence si vous portez ce type de chaussures

– Mis à jour le 08/11/2019 –

Chers amis,

Faites bien attention si vous avez pour habitude de porter ce type de chaussures :

chaussures

Elles ont peut-être l’air confortables, pourtant elles sont toutes mauvaises pour votre santé.

Pas parce qu’elles occasionnent des problèmes de dos ou d’articulations.

C’est bien pire ! 

Elles seraient à l’origine d’inflammation silencieuse et de nombreuses maladies chroniques :

  • Cancers
  • Maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson)
  • Diabète de type 2
  • Infarctus du myocarde et troubles cardiovasculaires
  • Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
  • La DMLA ! 

Tout cela à cause de vos chaussures !

Pourtant, il existe un « truc », très facile à mettre en place et d’une simplicité déconcertante, auquel s’intéresse de plus en plus les médecins.

Cela se résume à ceci : ENLEVEZ VOS CHAUSSURES.

Vous pensez peut-être que c’est un peu loufoque, mais je suis très sérieux !

De nombreuses recherches scientifiques indiquent que marcher pieds nus dans l’herbe réduirait les signes de l’inflammation : rougeur, chaleur, douleur, gonflement, perte de mobilité et de fonctionnalité. [1-2-3-4-5]

On appelle ça le « grounding » ou « earthing ».

Juste en marchant pied-nu, on observe que les blessures semblent cicatriser mieux et plus rapidement.

Je vous expliquerai les différentes manières de faire du grounding plus bas.

Mais avant, je dois ajouter que cette méthode préviendrait aussi l’inflammation silencieuse, dont je vous parlais plus tôt.

Et donc, toutes les maladies inflammatoires pourraient aussi être évitées.

Le grounding a donc des bienfaits qui vont largement au-delà de la simple relaxation et détente par amélioration du sommeil, diminution du stress et de l’anxiété, regain d’énergie…

Et l’explication n’a rien de sorcier :

On sait que la surface de la Terre est une source intarissable d’électrons, des ions chargés négativement (e-).

Et que ces électrons agissent, une fois dispersés dans notre corps, exactement comme les antioxydants, ces molécules qu’on retrouve par exemple dans la grenade, les carottes, les pommes, le thé vert… 

Les antioxydants nous aident à lutter contre les molécules nocives et réactives, les radicaux libres. [5]

Plusieurs chercheurs s’accordent pour dire qu’inflammation et oxydation sont deux phénomènes qui s’entretiennent mutuellement.

Cela veut donc dire que réduire l’un, c’est réduire l’autre.

  • Ainsi, au plus on est en contact direct avec la Terre, au plus on réduira l’inflammation chronique (car on diminuera le nombre de radicaux libres de notre organisme, responsables de la destruction de cellules inoffensives par oxydation).
  • Et plus on réduira les risques de souffrir de pathologies chroniques lourdes et handicapantes

L’effet est garanti et presque immédiat : 

Après 6 ans de souffrance, ses douleurs diminuent en 30 minutes seulement

Laissez-moi vous raconter le cas spectaculaire de Mme D*., âgée alors de 48 ans et souffrant depuis 6 ans de douleurs lancinantes. 

Après une chute d’une échelle, cette patiente a souffert d’inflammation chronique, de douleurs aux genoux et d’intense fatigue. 

Durant six ans, elle a cherché partout la solution à ses problèmes : elle a subi trois opérations, suivi des traitements médicamenteux et de nombreuses séances de kinésithérapie.

Sans grand résultat : elle boite fortement et ne peut se déplacer sans l’aide d’un déambulateur

Et je ne parle pas de ses douleurs.

Le 16 septembre 2004 sa vie va pourtant basculer quand elle va suivre un protocole de « Reconnexion à la terre ».

On lui applique un patch relié à la terre au niveau des genoux pendant 30 minutes (voir image).

Système de patch connecté à la terre, protocole médical suivi par Mme D. pendant 12 semaines.

Tenez-vous bien : après une première séance d’une demi-heure, les douleurs de Mme D. ont diminué de 20% (alors qu’en 6 ans, elle ne notifie aucun changement!). 

Et ce n’est pas dans sa tête que le changement opère.

Les images prises par thermographie infrarouge (méthode qui permet d’étudier les variations de températures chez un sujet) valident ses dires :

radio-jambes
(1) : les zones rouges à l’endroit des flèches blanches, on voit les zones les plus enflammées au niveau des genoux de Mme D.
(2) : ce sont les genoux de la même personne, 30 minutes après une séance clinique de grounding, nettement moins enflammés et chauds que sur la première image.

Ce sont bien les signes cliniques d’inflammation qui diminuent dès les premiers jours.

Et cela ne s’arrête pas là : 

Elle arrive à se déplacer SANS DEAMBULATEUR après 3 semaines. 

Il faut 6 semaines pour que son boitement disparaisse. 

A 12 semaines de traitement, ça y est ! Mme D. rapporte que ses douleurs ont disparu, presque à 100% !! [5]

Les témoignages de ce genre abondent, dans les articles scientifiques. 

Protocole pour renouer avec la Terre

Des personnes ont vu leurs douleurs vieilles de 2, 3, 6, 10 ans disparaitre à l’aide de ces protocoles de Reconnexion à la terre.

A tel point que certains chercheurs et cliniciens en sont venus à la conclusion étonnante que le boom d’inflammation serait dû à l’invention…

De la chaussure !

Enfin de la chaussure avec des semelles isolantes, quand le cuir a été remplacé par d’autres matières synthétiques [4], comme celles que je vous ai présentées plus haut.

La semelle isolante a cassé le lien entre l’Homme et la Terre.

Et pour les chercheurs, il est indispensable de reconstruire ce lien.

Bien sûr, pour vous reconnecter, je ne vous demande pas de prendre le bus pieds nus, de conduire sans chaussures.

Ni d’envelopper vos pieds dans des peaux de bêtes, comme le faisaient jadis nos ancêtres.

Mais je vous recommande vivement d’enlever vos chaussures et de marcher pieds nus une trentaine de minutes par jour.

Dans l’herbe pleine de rosée du matin par exemple, quand les tracas et les imprévus ne sont pas encore venu perturber votre journée.

Ou le soir, avant d’aller dormir après une journée chargée.

Des méthodes encore inconnues du grand public

Si vous n’avez pas la possibilité de pratiquer dehors, différentes alternatives s’offrent à vous. 

Certaines vont vous paraitre curieuses, pourtant elles ont fait leurs preuves. 

  • De nombreux sentiers et randonnées à faire pieds nus fleurissent partout en Europe. 

Il existe des parcours de ce type en France, en Allemagne, en Suisse, en Italie… 

Le principe est simple : on enlève ses chaussures et on marche sur différents revêtements naturels : herbe, pierre, tronc d’arbre, copeaux de bois, eau de source… 

Effets anti-inflammatoires garantis !

Ces chemins sont parfois appelés « les Parcours Kneipp », du nom de Sebastian Kneipp, connu pour avoir soigné sa tuberculose en s’immergeant dans les eaux glaciales du Danube en 1849 !

Une de ses recommandations était de pratiquer des « Barfusslaufen » (des promenades à pieds nus).

  • Il existe également des draps, des matelas et des patchs autocollants que l’on relie à la terre (comme une prise terre électrique). 

C’est notamment ce qu’utilisent les scientifiques et les médecins pour leurs protocoles médicaux. 

Un exemple, parmi tant d’autres, est celui du Dr Jeffrey Spencer, ancien athlète de haut niveau et chiropracteur : il a suivi l’équipe américaine de cyclisme pendant 3 années durant le Tour de France. 

Et il a fait dormir toute son équipe dans des draps reliés à la terre et les résultats l’ont époustouflé : 

  • moins de douleurs,
  • moins de médication, 
  • moins de raideur dans les muscles, 
  • meilleure récupération et cicatrisation des blessures, 
  • meilleure endurance et mental, 
  • plus d’énergie, 
  • meilleur sommeil ! [5]

Il ne s’agit donc pas ici de technologies abracadabrantesques, elles ont fait l’objet de validation sur le terrain !

  • Vous pouvez aussi vous fournir des chaussures avec des semelles non isolantes, en cuir par exemple. 

Vous pensez que toutes ces méthodes sont trop farfelues pour vous ? 

La prochaine fois que vous vous prendrez « un coup de jus » en disant bonjour à votre voisin ou en actionnant un interrupteur chez vous, vous penserez à cette méthode simplissime…

Car si ça vous arrive souvent, c’est que vos charges électriques sont déséquilibrées. 

Il vous suffirait pourtant de retirer vos semelles isolantes pour vous décharger dans la terre et non plus, à vos dépends, à chaque poignée de main !

Bonne pratique,

Antoine Harben,

Sources:

  • 1 – James L. Oschman, et al., « The effects of grounding (earthing) on inflammation, the immune response, wound healing, and prevention and treatment of chronic inflammatory and autoimmune diseases », J Inflamm Res., 2015, doi: 10.2147/JIR.S69656
  • 2 – Gaetan Chevalier, et al., « Earthing: Health Implications of Reconnecting the Human Body to the Earth’s Surface Electrons », J. Environ Public Health, 2012, doi: 10.1155/2012/291541
  • 3- Gaetan Chevalier, et al., « The Effects of Grounding (Earthing) on Bodyworkers’ Pain and Overall Quality of Life: A Randomized Controlled Trial », Explore, 2019, doi:10.1016/j.explore.2018.10.001
  • 4 – J.L.Oschman, « Electric Nutrition: The Surprising Health and Healing Benefits of Biological Grounding (Earthing) », Alternative therapies in health and medicine, 2017
  • 5 – J.L.Oschman, « Can Electrons Act as Antioxidants ? A review and commentary », J Altern Complement Med., 2007, DOI:10.1089/acm.2007.7048

48 commentaires au sujet de « A lire d’urgence si vous portez ce type de chaussures »

  1. Marie Joseph Grange says:

    Excellent merci bcp
    Donnez moi svp le site ou l’on peut acheter patch et draps relier à la terre , ça m’intéresse bien .
    Encore merci
    Bien à vous
    Marie

  2. Bachofner says:

    Bonjour
    Oui la Mise à la terre est important ; Merci !
    Moi je le pratique à la fin de la douche !!!
    *** C’est tout simple , vous faites couler de
    L`EAU FROIDE ou à 80% et vous doucher
    vos pieds, vos genoux et vos jambes à
    l’eau froide durant 5 minutes !!!
    Vous verez que c’est le même effet ! ABE !
    Merci encore !!!
    Hermann Bachofner à Cheseaux / LAUSANNE

  3. EvelyneGM says:

    Bonjour,
    Je ressens depuis plusieurs années une curieuse sensation dans les pieds qu’aucun médecin n’a pris au sérieux et qui évolue inexorablement vers une sorte de paralysie. Jusqu’à présent ce n’est pas douloureux, c’est juste la sensation d’avoir des chaussettes très serrées, ça ne m’empêche pas de marcher, au contraire en marchant je ressens moins la sensation gênante. Ca a commencé par une sensation bizarre au niveau de la base des orteils et je ressens maintenant comme une gêne dans toute la plante des pieds et les chevilles. J’ai l’impression que les tendons de mes pieds se calcifient ou deviennent rigides. J’ai vu un podologue et un orthopédiste qui m’ont recommandé de porter des semelles orthopédiques. Je l’ai fait tout l’été mais je n’ai noté aucune amélioration. J’avais l’intuition que marcher pieds nus serait bon pour moi. Mais je ne peux le faire que dans la maison, je ne supporte pas de marcher pieds nus dans le jardin, et j’ai peur de me blesser, je ne suis pas habituée. J’ai 70 ans. Une circulation assez mauvaise avec des pieds qui enflent facilement, des varices qui progressent, mais mes jambes ne sont pas déformées. Je sens une inflammation constante dans mes deux pieds. Le sol dans ma maison est en tomettes de terre cuite sans vernis et une partie en dalles de céramique. Est-ce que ces sols peuvent avoir le lien à la terre dont vous parlez? Une partie du jardin est dallée de pierres naturelles, posées sur le sol, serait-ce suffisant pour y marcher pieds nus? Le climat de mon pays est tropical donc pas de problème d’attraper froid. Je suis tres « électrique » et ressens, surtout en sortant de voiture, des chocs électriques désagréables. Vers quels thérapeutes puis-je m’orienter pour améliorer cette avance inexorable de sensations de plus en plus désagréables dans mes pieds? j’aimerais bien savoir si d’autres personnes ont experimenté la même chose et si elles s’en sont soignées. Je vous remercie pour vos lettres si bien documentées et pleines d’espérance pour améliorer nos santés.

    1. Maflor says:

      Vous décrivez très bien votre problème particulier.
      Comme il dure depuis longtemps et que le système médical conventionnel ne sait pas remonter à la source ni même stopper l’évolution des symptômes, il est temps de consulter des praticiens en médecine énergétique et en nutrithérapie, non seulement pour améliorer la situation mais pour connaître la perturbation à la base du mécanisme pathologique. Seulement alors un traitement approprié pourra stopper le mal, voire même le diminuer.
      Le problème venant de l’intérieur du corps, les moyens extérieurs ne peuvent effectivement pas grand-chose.

  4. MERCI de cette veritable revelation, on va tous appliquer cette methode superbe!!!!!

    1. Catherine Marchal says:

      Marcher pied nu dans l’herbe ok !
      Mais que faites vous des tiques qui
      Infectent bon nombre de nos régions ?

  5. Annick Aubert says:

    Bonjour,
    Pouvez-vous préciser où on peut se procurer les patchs « biological grounding » que vous évoquez dans votre article fort intéressant.
    Avec mes remerciements

  6. Edith de Harlez says:

    Bonjour, Pouvez-vous me dire où trouver ces patchs qui relient à la terre. Pour des raisons médicales je suis hélas dans l’incapacité de marcher pieds nus et je le regrette. Merci.

  7. Edy F. says:

    Bjr. Vous avez omis de dire que la mise à la terre par les pieds permet de se débarrasser des pollutions électromagnétiques, tellement présentes dans notre environnement et sources de nombreux problèmes. Ce qui ne va pas s’améliorer avec l’arrivée de la 5G, catastrophe mondiale programmée afin de servir les intérêts de quelques-uns. Eux-mêmes seront obligés de se planquer dans des bunkers plombés pour y échapper, parlez d’une vie débile !..

  8. Dav says:

    Très intéressant, on m’en avait parlé mais j’avais oublié l’importance d’enlever ses chaussure régulièrement afin de se déchager de l’électricité en trop !
    Merci pour votre travail

  9. Catherine C. says:

    Bonjour, il existe des chaussures minimalistes qui existent pour la vie quotidienne, qui permettent d’être au plus proche des sensations de la marche pieds nus. Personnellement, j’en suis à ma 3ème paire de chaussures achetée sur le site Wildling shoes. Je ressens clairement les effets sur ma santé (je n’ai plus mal au dos, et moins de tensions musculaires) depuis 6 mois, que je porte uniquement ces chaussures minimalistes.

  10. Cobaux says:

    Ayant subi une chirurgie vasculaire membres inférieurs
    J’ai toujours des problèmes de marche :mal après 500 m.
    La mise à la terre serait elle bénéfique ?

  11. Josette Recanati says:

    c’est tout simplement ahurissant mais, hélas un peu hors saison lorsqu’on a de vieux os et que le froid arrive. Merci tout de même.
    cordialement, Josette

  12. Cécile says:

    Merci pour cet article, cela semble surprenant en effet… Je trouverais intéressant de pouvoir tester mais je vis en appartement et en dehors des périodes de vacances estivales je n’ai absolument pas la possibilité de pratiquer la marche pieds nus dehors !

  13. York says:

    Bonjour,
    vous avez sûrement raison sur le fond et le principe.
    Mais de grâce, proposez des solutions pratiques et applicables ! Et réalistes sur le plan financier. Car quelle proportions de la population PEUT RÉELLEMENT marcher pieds nus dans l’herbe, la rosée etc ? Ou dépenser des sommes non négligeables pour acheter draps ou tapis connectés à la terre ?
    Merci de penser aussi à des solutions pragmatiques pour en particulier ceux dont les moyens sont limités.

  14. Chabloz Geisel says:

    Bonjour,
    Très intéressant votre article.
    Où peut-on se procurer des patchs autocollants reliés à la terre ?
    Je vous remercie pour votre réponse.
    Salutations F. Chabloz

  15. Nicole Pommier says:

    Je suis prête à essayer dès la fonte des neiges !!!
    Infos arrivant un peu tard dans la saison pour « chez nous »
    -pour me débarrasser des décharges électriques..des genoux gonflés par un peu d’arthrose….dès le printemps je m’y mets….j’adore marcher nu pieds :sur l’herbe,le sable, dans l’eau,mais mes aptitudes « fakir »sont nulles(ni le feu pas même les braises-ni la glace idem la neige)
    Des nouvelles…au printemps….

  16. Claudine Fischer-Richard says:

    Je suis très impressionnée par cette découverte et adhérerais bien à la marche pieds-nus dans l’herbe,si la prolifération des tiques ne posait pas un grand danger!
    Pour les promenades en campagne on conseille de porter chaussettes,
    vêtements longs et serrés et SNI l’a fait souvent dans différents journaux. Alors que faire? Meilleure salutation à toute l’équipe.

  17. Muriel Roland says:

    Et dites-moi, que pensez-vous des semelles en caoutchouc naturel comme on en trouve chez les « chausseurs » écolos? Merci pour cet excellent article!

  18. Masset. Danielle says:

    Un peu farfelu de recommander de marcher dans l’herbe ou sur la plage à l’entrée de l’hiver….vous ne trouvez pas ?

  19. Antoinio Romero says:

    Je trouve très bien vos lettres,en général je les lit presque toutes et je profite pour prendre quelques notes.
    Je vous dis Merci
    Antoine

  20. Touty says:

    Je suis d’accord avec cette approche. Lorsque je marche pieds nus, je suis vraiment détendu. Mon père qui a vécu 100 ans refusait de porter des chaussures dans la cour de la maison. A 92 ans il avait une tension artérielle de 12/8. Après avoir lu cet article je vais faire comme lui.
    Merci pour l’information

  21. Lamure says:

    super merci j adhere a 100 %
    aussi enleve ses chaussures a la maison est tres profitable plus une bonne hygiene

  22. Henrard says:

    Et l’hiver, comment fait-on pour marcher pieds nus?
    Où se procurer en Belgique des chaussures adéquates?
    Marcher pieds nus sur le carrelage chez soi, n’est pas efficace je suppose?

  23. Bertillet says:

    Bonjour
    Je viens de lire votre résumé. Vous avez raison figurez vous. Je suis souvent pieds nus chez moi, en été je marche dans mon jardin également ainsi avant mon petit déjeuner . Je peux vous avouer je me sens très bien après. pour les chaussures les modèles du texte j’en porte jamais , j’évite . Notre Mère Terre nous donne ce que nous manquons ‘ la simplicité du naturel ‘ Je vous souhaite une belle journée

  24. Michèle says:

    Vous pensez vraiment que je vais marcher pieds nus dans l’herbe à cette saison ? J’y repenserai au mois de juin prochain.

  25. Annie Torralba says:

    Bonjour,
    Comment et ou peut-on se procurer ces patchs ?

  26. Sylvie Germain says:

    Je suis très d’accord avec vous, car je suis une fervente de marcher pieds nus et j’en connais bien les effets.
    Cependant, ce qui a attiré mon attention, ce sont ces fameux patchs auto-collant, cela m’intéresse car je pense à
    ma vieille ma mère qui ma 98 ans et qui a beaucoup de mal et misère à s’appuyer sur un genou et sans déambulateur,
    elle ne serait pas capable de se déplacer. Je vais faire recherches pour m’en procurer.
    Merci bien pour ce message d’informations.
    Sylvie en Mauricie au Québec

  27. Sylvie Germain says:

    Où peut-on trouver les patch autocollant reliés à la terre ?

  28. Brunisande says:

    Bonjour et merci pour l’article intéressant.
    Néanmoins je voudrais savoir ce qu’il en est de la marche sur le sable.
    J’habite dans une île dans laquelle il est impossible de marcher pieds nus dans l’herbe car toutes les zones vertes sont remplies d’insectes dangereux et de scolopendres ou serpents , même dans les prés tondus.
    Je marche tous les jours sur une très grande plage, le sable est fin et humide.
    Je marche également sur le ‘béton’ avec des baskets…
    Merci de m’éclairer
    Julie

  29. Asie, Le 09/11/2019

    Grand merci pour votre tres documente article concernant le bien-être!
    Dans la meme ligne de cette pratique « universelle », pourrait-on aborder les bienfaits du sel d’Himalaya et de bloc de sel d’Himalaya ainsi que leurs applications.

    Ceci peut être consulté via dès moteurs de recherches informatiques tel que Yahoo!, Google…

    Bonne lecture at applicarions éventuelles,

    TVT
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

  30. Cortale says:

    Merci pour cet article qui retient tout mon intérêt.
    Mais, comment faire lorsqu’on se retrouve mutilée à la suite de 3 opérations ratées d’un pied et que l’on ne peut plus marcher normalement sans le style de chaussures dont vous dénoncez les effets ?

  31. Patrick Beureux says:

    Bonjour, ou trouver les articles que vous conseillez, draps, matelas et patchs autocollants que l’on relie à la terre. Ci vous avez des cites ou adresses pour acheter se genre d’article, pouvez vous me les communiquer . Merci d’avance.

  32. Ou peut-on se procurer ces patchs ou ces draps?
    La liaison à la terre se fait-elle juste par un fil en contact avec le sol ?
    …une fourchette de prix..? Serait interessante
    Merci

  33. Coinc says:

    Je pense à la recommandation de ma mère qui était une infirmière ancienne école (promotion 1941). L’été, à la campagne, elle nous recommandait d’aller marcher pieds nus dans la rosée matinale pour, nous disait-elle, ne pas avoir de rhumatismes quand on serait grand. Elle disait « rhumatisme » pour éviter de nommer toutes les affections dont nous les enfants ne connaissions pas le nom. Elle nous recommandait aussi de marcher le plus souvent pieds nus sur le sol. C’était un conseil de médecine populaire comme elle disait. Je l’applique toujours.
    Depuis 2 ans, dans le lit, j’ai des impatiences dans les jambes, ces violentes contractions musculaires qui donne l’impression d’être déclenchées par de l’électricité. Je me suis rendu compte que la matière du matelas (bultex ou autre) et du garnissage de la couette (fibres artificielles) pourraient être la cause. J’ai fait un matelas avec des couvertures en laines et ne mets que des couvertures de laine. Depuis une an, je n’ai plus d’impatiences, ces douleurs que les médecin n’expliquent pas.

  34. dias says:

    nous musulmans on se branche 5 fois par jour à la terre pendant qu on fait notre prière. Le front et le nez au contact du sol avec les mains ,genoux et les pieds.La prière se déroule pendant environ 10 à 15 minutes (à multiplier par 5 ce qui fait 50 à 75 mn par jour)et nous avons pourtant ces pathologies d inflammation chronique.Peut être est ce due à la mauvaise alimentation (c est vrai que nous mangeons trop de pain et de féculents.)Cependant aucune étude sérieuse sur ce point n’a été faite chez nous.Je pense que c est peut être un problème d électricité statique,on voit ça plutôt on ressent ça lorsqu’ on descend de voiture qui ne porte pas de chaîne à la terre
    On reçoit une décharge électrique et on entend un petit bruit sec dés qu on met le pied dehors avec la main toujours sur la portière et qu on porte des chaussures non isolantes.

  35. pascal27 says:

    Bonjour
    Jadis; suite à un constat médical comme quoi j’avais une jambe plus courte que l’autre; j’ai porté une semelle orthopédique de 1cm pour redresser ma colonne vertébrale. Je n’ai jamais vu d’améliorations, par contre le dos à toujours été un soucis permanent… Bref quand on est jeune nos découvertes et préoccupations sont multiples; on obéis si ça ne nous pollue pas la vie mais on n’écoute pas son corps. Un jour alors que l’on envisageai une opération de ma colonne vertébrale; j’ai rencontré un ostéopathe qui m’a soigné le foie et a ainsi limité mes soucis de dos à 90% ! Opération ? Oubliée !! L’usure et les déformations sont toujours là bien sur !
    C’est bien vrai quand on dit : il faut soigner la source et non les conséquences !!

    Tout cela pour vous dire que depuis ma retraite, je suis quelqu’un qui est en contact permanent avec la terre en pratiquant la permaculture.
    Avant j’étais commercial et je prenais régulièrement des décharges électriques en sortant de ma voiture. Bureau, chaussures avec semelles synthétiques, cadences importante de travail, stress comme tout le monde…
    Depuis que j’ai quitté cette vie de « doux dingue ou de bon petit soldat » ces coups d’électricité n’existent plus ! Je n’avais pas fais la relation avec ma mise à la terre !!
    Ressentit : Travailler avec le sol et non travailler la terre; est du point de vue psychique très reposant, à chacun de s’adapter à l’effort physique s’il se traduit par des douleurs lombaires. Si douleurs lombaires elles sont dues à la fatigue et aux mauvaises positions et avec du repos ça passe vite ! La terre n’est pas sale et « bourrée » de microbes (idées reçues !)
    Concernant les mauvaises positions, je suis toujours à genoux dans la terre (un contact de plus) et c’est vrai que je n’ai pas de soucis de genoux ! Pour les mains je ne porte pas de gants, et c’est vrai que je n’ai pas d’arthrose d’articulations… Vous apportez des réponses à des questions que je ne me posais pas car je n’ai pas de soucis de ces ordres.
    Ressentit: Par contre ce que j’ai remarqué et ressentis; c’est que dès que je touche à la terre pour planter, semer, faire un peu de ménage avec les plantes envahissantes; je suis plus calme et reposé même après de grandes journées ! Le sol, vous avez raison est en connexion avec ceux qui le touchent et j’ajouterai qui le respecte ! Ce sol est un milieu vivant extraordinaire truffé de réseaux entre la faune et la flore sans oublier les réseaux mycéliens (champignons) qui remontent du sous sol tous les minéraux captés par les légumes et autres plantes, minéraux indispensables à notre santé ! Voila des compléments alimentaires utiles et simples ! Les réseaux mycéliens synthétisent et remontent les minéraux puis les échangent au niveau des racines des végétaux contre des sucres issus de la photosynthèse foliaire. Le sol pôle négatif est donc relié à l’air pôle positif !!
    Ces réseaux dans le sol d’une permaculture du fait du non travail du sol sont vivants et fonctionnels ce qui me m’interroge sur le fait que les échanges « électrons et ions » ces pôles négatifs pourraient être plus fonctionnels en structure de sol non bouleversée ? ces productions de légumes BIO serait plus nutritif ?
    Bref vous avez renforcé ma conviction que nous devons tous respecter le sol et son organisation ! O ne sait rien alors observons !
    Cordial merci pour ce billet, vous m’avez surpris
    pascal

  36. isabelle says:

    Merci de nous dire d’urgence où trouver patchs et draps, s’il vous plait ! Et merci pour cette info surprenante !

  37. ALALAL says:

    Bonjour,
    Que faire quand vous êtes obligée de porter des grosses semelles dans vos chaussures, la difficulté de se chausser…………et surtout de marcher pieds nus !! Que conseillez-vous dans ce cas-là !

  38. Maflor says:

    Excellente présentation du sujet. Merci beaucoup!

  39. GLORIA HENRIQUEZ says:

    Bonjour!

    Merci de nous faire connaître cette intéressante information! Je la connaissais un peu par une amie allemande dont les problèmes de surpoids ont été résolus, grâce à cette méthode, il y a une vingtaine d’années.
    Merci encore pour votre message!

  40. Boutayeb says:

    Bonjour:moi je suis malade par une maladie auto immune (immunoglobine faible)est ce que me convient de me reconnecter a la prise de terre electrique.merci

  41. Stéphane says:

    Bonjour
    La marche pieds nus doit se faire obligatoirement sur un sol végétal ou le fait de marché pieds nus à la maison fonctionne t-il aussi (carrelage, parquet bois…)
    merci

  42. j aimerais simplement savoir où trouver les patches miraculeux;je n’ai pas la possibilité de marcher pieds nus dehors.merci de me répondre.

  43. DAMET says:

    Bonjour et merci car je ne prends pas cela comme loufoque bien au contraire je suis d’accord avec vous – pourriez-vous m’indiquer les noms et adresses de commerçants faisant des chaussures en cuir car cela fait longtemps que je cherche sans trouver – même un chausseur (fabricant les chaussures) – j’ai moi aussi des douleurs que je ne comprend pas – vous avez raison – j’attends vos réponses avec impatience – encore merci

  44. NORMAND says:

    Bonjour , je pense qu’il serais judicieux d’avoir davantage d’avis concret concernant votre proposition . A 78 ans je lis tellement d’article de mail d’abonnement sur la santé sans aucun intérêt prouvé et beaucoup de dépense a la clé . Sa me désole ! avais-vous suffisamment de recul sur cet article pour en affirmer les bien faits ? . Cordialement

  45. GUENAULT says:

    Et chez soi?? Et qd les pieds sont tres plats ? J’ai des semelles pour éviter les fractures du talon?
    J’ai les chaussures BAR permettant aux pieds d’être très à l’aise
    En hiver et à Boulogne Billancourt on ne peut pas marcher tous le matins sur l’herbe
    C’est très difficile de vous suivre et je suis une gde marcheuse
    Le moral est au plus bas aprs lecture de vos conseils
    Cordialement
    Odette Guénault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.