🍁 Bonne nouvelle : l’automne a fait mourir l’étĂ©

Cher abonné,

Cela ne vous a pas Ă©chappĂ© : l’automne s’est installĂ© en grandes pompes.

A part enfiler un pull, allumer la lumiĂšre plus tĂŽt et peut-ĂȘtre allumer le chauffage, qu’avez-vous changĂ© d’autre dans votre quotidien ?

Rien ? GrossiĂšre erreur, vous diraient les mĂ©decins chinois.

Car, il est clair que :

“Suivre les quatre saisons, c’est possĂ©der la vie, la paix et la santĂ© ;

ne pas les suivre, c’est risquer la maladie et la mort.”

(premiers chapitres du Su Wen, -3000 ans av. JC)

Et en automne, plus encore que pendant les autres saisons, il ne faut pas faire n’importe quoi.

Le risque : que vous soyez malade tout l’hiver. 

Si vous ĂȘtes abonnĂ© aux rhumes, bronchites ou sinusites en hiver, je vous conseille donc de bien suivre mes conseils cet automne.

Et loin d’ĂȘtre triste, vous allez voir que cette saison est un fantastique tournant pour votre santĂ©.

Laissez-moi vous expliquer pourquoi :

L’automne met l’élĂ©ment MĂ©tal Ă  l’honneur (pas anodin pour vos poumons)

Vous le savez sans doute, mais pour la médecine traditionnelle chinoise, le cycle des saisons repose sur la théorie des 5 mouvements.

Chacun d’entre eux est reprĂ©sentĂ© par un symbole (Bois-Feu-Terre-MĂ©tal-Eau) qui est associĂ© Ă  une saison et un couple organe-entraille.  

L’automne est donc naturellement associĂ© au MĂ©tal, qui correspond Ă  tout ce qui rouille et s’oxyde au contact de l’eau. De plus, la lame du mĂ©tal est fraĂźche, sans ĂȘtre froide (le froid, c’est l’hiver).

De mĂȘme, la sĂšve des arbres descend vers les racines, les feuilles vont rougir, sĂ©cher puis tomber. On rĂ©colte aussi les fruits arrivĂ©s Ă  maturitĂ© (chĂątaignes, noix, vendanges
).

Le mouvement Ă©nergĂ©tique est celui du rassemblement et de l’engrangement.

Nous aussi, nous allons en ressentir les effets.

L’automne va ĂȘtre le moment idĂ©al pour “rentrer” en nous, nous allons en quelque sorte nous rĂ©tracter, devenir aussi plus sec. Notre Qi et notre sang vont se rassembler vers l’interne.

En d’autres termes, le Yang dĂ©croĂźt (il Ă©tait Ă  son apogĂ©e en Ă©tĂ©), le Yin augmente progressivement (l’hiver, il sera Ă  son maximum).

Pour cela, l’automne est un entre-deux, propice aux dĂ©sĂ©quilibres Ă©nergĂ©tiques, comme les rhumes Ă  rĂ©pĂ©tition, de la pĂąleur, des problĂšmes de peau, de la constipation, les Ă©paules voĂ»tĂ©es et refermĂ©es, une respiration courte, des essoufflements, des soucis des choses matĂ©rielles du quotidien, une certaine rigiditĂ© mentale
 sauf si vous savez les contrer !

Pour cela, il va falloir prendre soin des 2 organes-clés de cette saison, à savoir :

  • le Poumon, c’est le “toit des organes”. Il dirige tout le systĂšme respiratoire bien sĂ»r, mais aussi la circulation des fluides dans l’organisme, le lustre de la peau et des cheveux. Par consĂ©quent, il est sensible au froid, au vent ou Ă  la sĂ©cheresse qui fragilisent son Qi. Il est aussi directement liĂ© Ă  la tristesse, au chagrin et aux regrets.
  • le Gros Intestin, “l’officier de la transformation”, gĂšre l’évacuation des toxines par l’organisme (via les selles notamment). A l’automne, en raison de la sĂ©cheresse, on va donc plus exposĂ© Ă  la constipation.

Pour vous aider Ă  stimuler ces 2 organes-clĂ©s, j’ai rassemblĂ© des solutions concrĂštes pour  :

Vivre un automne en parfaite harmonie (et donc en pleine santé)

Etape n°1 : Adoptez d’urgence une alimentation automnale

  • Pour lutter contre la sĂ©cheresse, buvez plus que d’habitude (mais plus de 1,5 litre) et surtout des tisanes, des soupes, du thé  tiĂšde, par petites quantitĂ©s et jamais pendant les repas ;
  • Mangez plus de lĂ©gumes et de fruits frais, notamment ceux qui vont humidifier le Poumon ;
  • ProtĂ©gez votre Estomac et la Rate (c’est conseillĂ© en toute saison) en mangeant rĂ©guliĂšrement du gruau d’avoine ou de riz ;
  • Evitez les cruditĂ©s ;
  • Augmentez progressivement le temps de cuisson de vos aliments pour augmenter leur effet chauffant ;
  • PrivilĂ©giez les cuissons Ă  l’étouffĂ©e, en papillote ou en sauce. Si vous prĂ©fĂ©rez la cuisson vapeur, ajoutez des herbes ou des aromates ;
  • Mangez tiĂšde pour rĂ©chauffer votre corps et vous prĂ©munir de la fraĂźcheur externe.

Voici les aliments qui se dirigent vers le poumon

Chùtaigne, poireau, riz gluant, champignon blanc, millet, céleri branche, épinard, tofu, réglisse ; amande, noix, pignon de pin, raisin, mandarine, orange, poire, pomme, kaki, citron ; ail, coriandre, échalote, gingembre frais, gingembre sec, arachide, miel, menthe, bardane.

Et ceux du gros intestin

Betterave, carotte, champignon, chou, sésame, sarrasin, soja jaune, laitue ; lapin ; poivre, échalote, noix de muscade, sel, miel ; poire, banane, kaki, pamplemousse.

Autre point capital de la diĂ©tĂ©tique chinoise : la saveur de l’automne (et du Poumon) sera le piquant. Elle va en renforcer le Qi, tout en activant le sang et en hydratant.

Voici les aliments piquants à privilégier, notamment pour enrayer des symptÎmes grippaux ou de la toux : ail, céleri, chou rave, poireau, radis, gingembre, menthe.

Mais attention, n’en abusez pas pour autant : si vous mangez trop Ă©picĂ©, vous risquez de trop transpirer et donc de vous assĂ©cher – ce qui n’est pas bon pour cette saison dĂ©jĂ  sĂšche.

Etape 2 : Passez en mode “dĂ©tox” pour renforcer vos dĂ©fenses immunitaires

Les poumons et le gros intestin jouent un rĂŽle capital dans l’immunitĂ© : ce n’est donc pas Ă©tonnant qu’un coup de froid les touche souvent en premier lieu (glaires, mucus, encombrement bronchique
). 

Or, les mois d’étĂ© les ont peut-ĂȘtre un peu “encrassĂ©s”. Une dĂ©tox d’automne est donc toujours bienvenue pour faire un peu de mĂ©nage (mĂȘme si c’est plutĂŽt au printemps qu’on en fera une magistrale).

Pour soutenir le travail de votre foie, pratiquez un peu d’acupression, avec l’eucalyptus globulus (elle n’est pas entĂȘtante et trĂšs bien tolĂ©rĂ©e), au niveau du point 11 du gros intestin.

Pour le situer, c’est facile (pour une fois) : pliez votre coude Ă  90° et vous avez Ă  cet endroit, le point 11 du GI. Cela va vous permettre de tonifier le gros intestin et de mieux Ă©liminer ses toxines.

Autre option : le point 9 du Poumon. Il se situe cette fois dans la prolongation du pouce, au niveau du poignet. Commencez sur le pouce droit en appliquant 2 gouttes d’eucalyptus globulus, diluĂ©es dans 6 gouttes d’huile vĂ©gĂ©tale. Massez jusqu’à pĂ©nĂ©tration.

Faites cela pendant 1 semaine, 3 fois par jour. Vous allez considĂ©rablement renforcer votre systĂšme immunitaire, et donc vous protĂ©ger contre les futures agressions de l’hiver.

Autre mĂ©thode pour rĂ©sister aux brusques changements de tempĂ©rature, pratiquez une “douche sĂšche”. Frictionnez vos poignets Ă  sec. Cela augmentera votre rĂ©sistance. Votre peau va devenir en quelque sorte votre cuirasse (mĂ©tallique) qui vous protĂ©gera mieux des agressions extĂ©rieures.

Comment ? DĂ©posez 4 gouttes d’eucalyptus radiĂ© et frictionnez. Faites-le surtout si vous avez des personnes malades autour de vous (une fois par jour maximum).

Etape 3 : Cultivez votre sérénité

Souvenez-vous que la tristesse naĂźt dans des poumons affaiblis. MĂȘme les textes chinois sont clairs :

« L’inquiĂ©tude […] blesse le poumon.

La joie est le sentiment du cƓur feu et

peut vaincre l’inquiĂ©tude du poumon mĂ©tal ».

Alors, malgré tout ce que vous entendez autour de vous, pensez plus que jamais à cultiver la joie !

Saison de transition, l’automne est aussi associĂ© au bilan (rĂ©colte), Ă  ce que vous avez rĂ©alisĂ© (ou non) dans l’annĂ©e.

MĂȘme si ce n’est pas toujours agrĂ©able, c’est le bon moment pour faire du tri, ranger, bref mettre de l’ordre chez vous. Une bonne façon d’évacuer les Ă©ventuels regrets, et de vous prĂ©parer Ă  l’hiver, l’esprit allĂ©gĂ©.

Travaillez donc sur votre lùcher-prise avec des exercices de méditation et de respiration. Vous stimulerez au passage vos poumons !

Voici une méditation guidée de Jean Pélissier, maßtre en médecine chinoise :

  • Asseyez-vous sur une chaise.
  • Vos deux pieds doivent ĂȘtre Ă  90°, vos deux genoux et vos hanches Ă©galement. Vous ĂȘtes dĂ©jĂ  dans une bonne position.
  • Les pieds sont parallĂšles. Ne vous avachissez pas. La tĂȘte n’est ni en arriĂšre ni en avant, juste entre les deux. Je vous conseille de fermer les yeux complĂštement pour faciliter votre pratique.
  • Vos premiĂšres mĂ©ditations ne dureront que peu de temps, entre 5 et 10 minutes. La prochaine fois que vous commencez Ă  mĂ©diter, mettez un chronomĂštre de 5 minutes. Vous verrez, cela peut paraĂźtre d’une lenteur incroyable !
  • La mĂ©ditation entretient un lien trĂšs Ă©troit avec le ralentissement du temps, le non-temps, et l’ouverture entre le Yin et le Yang pour in fine avoir accĂšs Ă  l’éveil.
  • Vous pouvez dĂ©clencher ce sourire intĂ©rieur. 

Aussi Ă©tonnat que ca puisse paraĂźtre, la couleur associĂ©e Ă  l’automne est le blanc : habillez-vous avec des couleurs claires ou des accessoires blancs. Et privilĂ©giez aussi les aliments blancs qui nourriront les poumons et le gros intestin (riz, poireaux, navets
).

N’ayez pas peur, apprenez Ă  lĂącher-prise, cela affaiblit votre systĂšme immunitaire ! 

Passez un excellent automne ! Prenez soin de vous,

7 commentaires au sujet de « 🍁 Bonne nouvelle : l’automne a fait mourir l’étĂ© »

  1. Jutta Sturm says:

    Merci pour tous ces renseignements, cela approfondis mes connaissances
    bonne soirée
    Jutta

  2. MULTON says:

    Je suis toujours trĂšs intĂ©ressĂ©e par vos parutions et je pratique le QI GONG tous les jours et cela m’apporte beaucoup de bien-ĂȘtre et m’aide Ă  comprendre le fonctionnement de mon corps, cette merveilleuse machine.

  3. LOHUES says:

    Bonjour,
    Je vous remercie pour cette belle synthĂšse et je suis heureuse de suivre le programme de Jean PĂ©lissier depuis le mois de mai 2021. Que du bonheur !
    Welma

  4. Garnier says:

    J enseigne le qi gong depuis plus de 30 ans et c’est toujours un plaisir de lire vos articles, synthĂ©tiques et trĂšs clairs.
    Merci de vos bons conseils.

  5. constant says:

    Bon automne Ă  vous aussi et merci pour vos courrier?

    G constant

  6. Cirech says:

    Merciiii pour tous ces conseils….et gratuits
    FĂ©licitations

  7. Denise says:

    TrĂšs intĂ©ressant, j’en prends bonne note. C’est clair, de bons conseils que je vais m’empresser de suivre. Merci pour votre travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.